Blog // Exirel.me

Jouer un rôle : essai de définition.

Par Florian Strzelecki - 16:51 - 03.03.2010

Tags : Premier, J'aime, Jeu de rôle, Définition, Ludique

Ce billet n'est que l'introduction d'une série d'article autour d'un sujet principal : jouer un rôle.

Je ne fais pas de théâtre, ni de grandeur nature, mais je joue sur table avec des amis ou sur des forums, voire des jeux en ligne massivement multi-joueurs.

J'observe, depuis maintenant une dizaine d'années, les différents comportements des joueurs, et ma façon de jouer, mon style tant oratoire que littéraire, évoluent au fil des expériences vécues.

Dictionnaire

Image : Dictionnaire - Florian Strzelecki - Creative Common by-sa

Dictionnaire

Première étape : trouver la définition de jeu de rôle dans le dictionnaire.

Le Robert dictionnaire pratique de la langue française (2006)

Voilà ce que ça donne pour l'édition 2006 du Robert, dictionnaire pratique de la langue française :

Jeu IV.1 : La manière dont on joue.

Jeu IV.3 : Manière de jouer un rôle => interprétation "Le jeu d'un acteur" / Jeu de scène : ensemble d'attitudes qui concourent à un effet scénique.

Interprétation 4 : Façon dont une œuvre dramatique, musicale est jouée, exécutée.

Interpréter 4 : Jouer (une œuvre) de manière à exprimer le contenu.

Rôle 2 : Conduite sociale de quelqu'un qui joue un personnage. Jouer, tenir un rôle. Le rôle de l'innocence persécutée. Jeu de rôles, impliquant des rôles sociaux ou symboliques.

Vous pouvez le constater, aucune de ces définitions ne s'adresse explicitement à des activités de jeu de rôle, même si cela donne des indications sur ce qu'est un jeu, et un rôle.

Le Petit Larousse Compact 2003

Voyons voir du côté du Larousse compact 2003, qui donne d'autres définitions au mot "jeu" :

Jeu I.4 : Activité de loisir soumises à des règles conventionnelles. [...] - Jeu de rôle, dans lequel chaque joueur, incarnant un personnage, le fait évoluer dans le cadre d'un scénario.

Jeu I.4 Psychologie : mise en situation imaginaire autour d'un thème de la vie courante ou professionnelle visant à permettre une évolution positive des personnes ou groupes concernés.

Pour le coup, le Larousse 2003 me propose des définitions plus intéressantes que le Petit Robert 2006, même si celui ci n'est pas non plus sans intérêt. Il vaut mieux avoir deux avis qu'un seul, après tout.

Internet

Tout d'abords faisons un tour sur Wikipédia : Interprétation du rôle, et Jeu de Rôle. Mais bon, ces sources ne sont pas spécialement fiables, au vu des controverses existantes. Vous pouvez toujours lire les deux pages de discussions (neutralité et générale) pour vous en convaincre.

Mais pour une simple définition, le Wiktionnaire sera largement suffisant :

jeu de rôle : Jeu de société dans lequel plusieurs participants créent et vivent ensemble une histoire par le biais de dialogues, chacun incarnant un personnage.

Comme j'ai aussi l'occasion de jouer sur des MMO, je suis allé voir du côté de Jeux Online : définition du Roleplay, et puis un peu par hasard un texte "Qu'est-ce que le Jeu de Rôle ?" par un joueur de World of Warcraft.

Comme quoi, on trouve un peu de tout sur internet, et le dernier article n'est pas le moins intéressant.

Ma définition du jeu de rôle

Un jeu avec un aspect ludique

Plutôt que de mettre en avant le côté "gagnant / perdant", notion qui existe réellement dans le JdR même si elle est parfois effacée, je préfère mettre en avant le simple aspect ludique : l'amusement.

Un jeu de rôle, c'est aussi fait pour s'amuser, se divertir, s'occuper l'esprit et l'imaginaire. C'est une façon de se distraire de son quotidien, de sortir de ses habitudes pour faire autre chose, une activité ludique agréable.

Cela implique un certain recul et une certaine maturité : il y a de bons joueurs, et il y a de mauvais joueurs - et cela n'a rien à voir avec une quelconque capacité à l'imagination ou des compétences d'expression et de communication.

Un jeu d'interprétation

C'est la seconde partie qui est très importante pour moi : l'interprétation d'un personnage. J'interprète un personnage, comme le ferait un acteur qui fait de l'improvisation.

C'est un rôle : un cadre est défini pour ce rôle, des limites, des détails, des possibilités, et c'est à moi de faire le reste, de lui donner réellement vie, de lui donner du relief.

Et là, il y a de bons interprètes et de mauvais interprètes, même si j'ai tendance à apprécier plus facilement l'imagination et la cohérence avant les effets de styles et les envolées lyriques.

Le reste n'est que détail

Le support, le cadre, l'environnement, la durée, les accessoires : de manière générale, la forme m'intéresse moins que le fond. Je n'ai, à aucun moment, abordé les différences entre Grandeur Nature, Jeu de rôle sur Table, (MMO)RPG, Jeu par Forum ou par Messagerie Instantanée.

Tout cela, c'est du détail en comparaison de ce qu'est "jouer un rôle" : une façon de faire, une activité ludique qui implique un personnage que l'on interprète, où qu'il soit et ce qu'il est.

Comme il n'existe pas de définition unique, il n'existe pas de façon de jouer unique : en fonction du support, du média, chacun aura une expérience différente.

Dans la suite de mes articles sur le sujet, j'aborderai les différents types de jeux, les méthodes d'interprétations, mes expériences et bien d'autres choses.