Blog // Exirel.me

Moins de code, plus de fonctionnalité

Par Florian Strzelecki - 21:17 - 10.06.2011

Tags : Framework, Programmation, Bonne pratique, Optimisation, Technique

En ce moment, je répète souvent à mes collègues (et à d'autres personnes) la maxime suivante :

Moins de code, plus de fonctionnalité.

C'est devenu mon leitmotiv en ces jours sombres où je dois travailler avec des gens qui n'ont pas encore acquis toutes les compétences nécessaires sur le projet. Et vu mon niveau d'exigence, autant dire que c'est vaguement difficile à gérer pour moi (mais je me soigne).

Pour paraphraser cette pensée, je dirais qu'il ne sert à rien d'écrire beaucoup de lignes de code pour apporter de nombreuses fonctionnalités.

L'important, notamment et surtout dans le cas d'utilisation de framework, c'est de proposer un code simple, facile à étendre, et qui s'intègre bien à son environnement. C'est ma façon à moi de rappeler les principes KISS et DRY : Keep It Simple & Stupid, Don't Repeat Yourself.

Je parle du cas où l'utilisation d'un framework est obligatoire (parce qu'il s'impose de lui-même ou parce qu'il a été arbitrairement imposé), car c'est exactement dans ces moments là qu'il faut rester vigilant.

Dans le cas d'un framework, écrire "moins de code" ne veut pas dire littéralement écrire moins de code, mais plutôt "intégrer parfaitement le moindre code dans le contexte du framework".

Si le framework impose d'écrire une classe, ou plusieurs, pour écrire un "plugin", alors il vaut mieux le faire, plutôt que d'écrire quelque part codé en dur dans le code, la modification voulue.

C'est peut-être paradoxal, mais cela fonctionne mieux. C'est peut-être frustrant, mais cela évite bien d'autres frustrations.

Croyez-moi, il vaut mieux que tout fonctionne toujours parfaitement avec le framework, que tout fonctionne maintenant comme vous le voulez contre le framework.

Parce que le framework lui, il a déjà écrit beaucoup, beaucoup, beaucoup de lignes de code.