Blog // Exirel.me

Ta clope pue

Par Florian Strzelecki - 19:52 - 21.09.2010

Tags : Hypocrisie, Société, Éducation, Cigarette, Divers

J'aime pas la clope, c'est un fait. Le tabac froid m'écœure (surtout sur les vêtements), l'haleine de phoque qui accompagne les dents jaunes me dégoûte un peu, et, globalement, la fumée irrite mes voies respiratoires.

Quelques tabacs trouvent grâce à mes yeux, par leurs flagrances et leurs saveurs. La plus part du temps, ce sont des tabacs à pipes, bien que leurs rencontres enfumées soient rares. Et puis j'ai testé un peu, quand même, pour me forger un avis.

Ma considération pour l'aspect médical est de ne pas souhaiter prendre de risques inutiles - et là s'arrête mon jugement personnel sur cet objet.

s p l i f f # o n e h u n d r e d f i f t y f i v e

Image : s p l i f f # o n e h u n d r e d f i f t y f i v e - qdoublep (http://www.flickr.com/photos/splifr/) - Creative Common By-Nc

Après tout, si vous fumez, vous êtes au courant des risques. Vous les assumez - ou pas - et vous les considérez - ou pas - et, là dessus, je pense que vous avez raison d'agir comme vous le faites. Je ne partage pas votre avis, et cela s'arrête là.

Non, mais ça, ce n'est pas un problème.

Il y a quelques jours, rentrant du boulot en passant derrière le musée de la BD d'Angoulême (placer sa petite ville de province - check), je sens une odeur des plus désagréables : l'odeur du tabac bien agressive, sans saveur ni subtilité, celle de la clope fumée en vitesse derrière la maison pour ne pas se faire attraper.

J'entends la voix de deux ados, et je m'attends, au détour du coin de mur, à trouver un couple qui se rebelle. Sauf qu'en fait, non.

Une gamine - 12 ou 14 ans peut-être - avec son grand-frère et... leur père. Les deux se disputent une clope, et l'adulte responsable, fondement de leur éducation, pilier de tous leurs repères, qui observe le lointain, détaché et désintéressé de sa progéniture.

"Allez donne moi cette clope ! - Non c'est Papa qui me l'a donnée !"

Soit. Admettons.

Je peux admettre qu'un adulte, voire, un adolescent, trouve des justifications personnelles pour fumer. J'admets même parfaitement qu'un père tolère que ses enfants adolescents fument. Question d'éducation.

"Bon les enfants ça suffit. Maman va vous entendre et je vais me faire engueuler !"

Question d'éducation.

Je passe mon chemin, trouvant, encore une fois, que la misère humaine ne m'aide en rien à me sentir meilleur.