Blog // Exirel.me

Retrouvez tous les articles liés au tag Divers via le flux rss dédié à ce tag.

Mise à jour

Par Florian Strzelecki - 20:47 - 14.07.2015

Tags : Bonjour, Django, Web, Ma vie, Divers

Heh, ça fait longtemps, non ? Depuis Novembre dernier, je n'ai rien publié ici. Je n'en avais pas l'envie la plupart du temps, et pas la motivation le reste du temps. J'avais envie de mettre à jour le site, le blog, le serveur, l'application, etc. comme une excuse avant de publier à nouveau (et, quelque part, avant d'écrire à nouveau).

Un peu de style

Pour commencer, j'ai donc regardé comment "améliorer" le style du blog. Rien de très folichon : j'ai opté pour un design encore plus sobre, encore plus épuré, avec une grosse police de caractères. D'ailleurs, je n'ai indiqué aucune police en particulier : c'est du sans-serif pour les titres, et du serif pour le texte. C'est un choix délibéré de ma part.

Je vais sans doute retravailler un peu cela prochainement, si l'envie m'en prend. Mais pour le moment, cela me suffit ainsi.

Un peu de script

Il y avait pas mal de JavaScript inutile sur ce blog (des reliquats d'un temps ancien). J'en ai donc supprimé une bonne partie pour ne garder que l'essentiel (ie. un plugin pour les images, qu'il faut que je change aussi).

Au passage, je suis passé à Grunt pour gérer tous mes fichiers "frontend" (ie. le CSS et le JavaScript). Ce n'était pas très compliqué, et une fois les bases posées, c'est allé assez vite.

J'ai presque envie de dire que j'ai apprécié cette expérience.

Un nouveau serveur

Parce qu'il n'était pas question de garder un vieux Ubuntu 10.04 en production, j'ai opté pour un nouveau serveur, avec Ubuntu 14.04 - je reste donc sur des LTS.

Je suis aussi passé de Apache à nginx, et de Gunicorn à uwsgi. Enfin, j'ai laissé de côté runit pour utiliser upstart.

Le plus difficile a été de configurer l'ensemble correctement, en utilisant des fichiers de configuration valides, avec des variables d'environnements qui contiennent les données sensibles avec un accès en lecture seule pour l'utilisateur root seulement.

Il me faut encore configurer proprement le système de log, et ajouter une supervision à mes nouveaux serveurs (j'avais déjà migré d'autres applications sur un autre serveur auparavant).

Django avec Postgres

Auparavant, j'utilisais exclusivement MySQL. J'ai, depuis, décidé de braver les épreuves pour apprendre à installer et utiliser correctement PostgreSQL. Je suis loin d'en maîtriser les arcanes, mais je sais au moins créer les utilisateurs, les bases de données, et configurer proprement les droits d'accès.

Enfin, il n'était pas question de rester sur une version non-supportée de Django, et j'ai donc tout naturellement migré vers Django 1.8.

J'ai donc pu :

Lâchez vos com'

C'est la grande nouveauté en terme de fonctionnalité. C'est une petite révolution pour moi : j'ai accepté d'utiliser Disqus. J'avais choisi à l'origine de ne pas mettre de commentaires sur mon blog, car la gestion du spam est particulièrement pénible, et que, la plupart du temps, la qualité des commentaires n'étaient pas suffisantes pour justifier le travail supplémentaire.

Avec Disqus, j'ai ouvert les commentaires en déléguant cette partie à un prestataire. Je verrai bien à l'usage ce qu'il en est. Alors n'hésitez pas.

J'autorise les anonymes à écrire des commentaires, mais tous emails non encore validés devra attendre une modération avant de voir ses commentaires publiés. L'avenir nous dira s'il faut apporter des modifications à ce système.

Bref, allez-y, vous pouvez commenter. Mais n'espérez pas trop de mises à jour, je publie souvent par paquet de billets d'un coup, sans aucune fréquence particulière.

À mes "amis" sur Facebook

Par Florian Strzelecki - 20:00 - 12.04.2012

Tags : Web, Société, Ma vie, Facebook, Divers

Or donc il advint que j'ai un compte sur Facebook. Il m'est arrivé de beaucoup l'utiliser, de trop l'utiliser, de ne rien en faire, je l'ai même clôturé à une période, avant d'y revenir, et de travailler avec son API pour différents projets (notamment du "social-gaming"). Bref, je commence à avoir une certaine expérience de Facebook, et m'intéressant depuis longtemps aux sensibles sujets sur la protection de la vie privée et surtout des données personnelles, j'ai de quoi écrire un livre.

Pourtant, aussi étrange que cela puisse paraître, ce n'est pas tellement pour ces raisons là que j'ai décidé de supprimer mon compte Facebook : je gère très bien ma vie privée, ainsi que la diffusion de données personnelles me correspondant. Je sais prendre mes responsabilités, et mesurer les risques, et surtout en assumer les conséquences. Aussi, Facebook ne m'a pas vraiment posé de problèmes - de problèmes autres qu'idéologique, j'entends.

Aujourd'hui, un compte Facebook ne me sert à rien. Je n'en fais rien, je n'en obtiens rien d'utile, je ne l'utilise plus ou presque plus, et mes amis - ceux qui comptent et avec qui je souhaite rester en contact - sont déjà tous à porté de ma main grâce à l'email, IRC, le téléphone, et les rencontres physiques.

Je n'ai pas besoin de publier de photos de mes vacances sur Facebook, j'ai un service dédiée pour ça. Je n'ai pas besoin de lire l'actualité sur Facebook, j'ai une pléthore de services dédiés pour ça - sans parler même de la pertinence de l'actualité sur Facebook (vaste sujet, mais ce serait une dépense d'énergie bien vaine tellement la conclusion est évidente à mes yeux). Je n'ai pas non plus besoin d'occupation de mon temps libre, j'ai là encore une pléthore de services pour cela, ainsi que des activités tout à fait satisfaisantes par ailleurs. La géolocalisation, je la choisie lorsqu'elle m'arrange, et je la diffuse lorsque je le souhaite.

Non, aujourd'hui, si je quitte Facebook, c'est parce qu'il est inutile, et je n'ai donc plus aucune raison d'y rester. Si vous souhaitez connaître toutes les raisons possibles et imaginables pour ne pas y rester, je vous en prie : faites des recherches, croisez les informations, vérifiez les données et les sources. Et faites vous une idée par vous-même.

Je suis las - vraiment - d'expliquer aux gens les problèmes de la gestion des données personnelles, dès qu'il s'agit de parler de Facebook. Moi, j'ai fait un choix, je ne vous demande pas d'être d'accord. Quant à tous ceux avec qui je vais perdre le contact : tant pis, tant mieux.

J'ai prévu de fermer mon compte la semaine prochaine. Je laisse à mes amis qui auront pris soin de noter l'information de réagir en conséquence. J'ai toute confiance en eux.

Envie de changement sur le blog

Par Florian Strzelecki - 17:03 - 22.02.2012

Tags : Ma vie, Divers

Depuis que je tiens ce blog, j'ai écrit un tas de trucs, et c'est un peu devenu le bordel - si vous me permettez l'expression.

Pour commencer, je pense virer les commentaires. Pourquoi ? C'est une réflexion un peu plus globale à propos de la publication en ligne, sur le contenu qui doit primer sur le contenant, et sur cet aspect "social" des blogs qui peut s'exprimer différemment.

Finalement, les commentaires, ce n'est pas vraiment l'échange que je cherche à avoir avec les autres : il vaut mieux un échange de mail, ou de tweet, de statut sur G+ ou bien mieux encore une réponse via un billet de blog. Bref, sans doute une question de contrôle de l'espace de diffusion - et des responsabilités des auteurs.

La forme aussi, le "design" de ce blog ne me convient qu'à moitié. Finalement, il reprend les codes classiques de ce que l'on attend d'un blog... mais ça ne m'intéresse pas (plus ?) non plus. Finalement, l'idée d'une suite de document me plait beaucoup plus que toutes les fioritures.

Cela implique une suppression des catégories, au profit de tags associés, avec un changement de flux RSS, et des remaniements d'urls (des choses très simple, pas de soucis).

Il faut aussi que je travaille sur une certaine façon d'aborder le contenu. Rien de forcément très original au passage : mon but, c'est aussi de faire un truc bien qui marche.

Enfin, cela implique une disparition du menu en haut, il me faut trouver une autre forme. Je vais aussi chercher d'autres typographies qui correspondent mieux à ce que j'attends.

Alors, côté technique, même si ça ne parle pas à grand monde, je vais regarder du côté de reStructuredText et Mercurial pour la publication. On verra bien ce que ça va donner.

Bref. Attendez vous à des changements futurs.

Décrets du 4 août 1789

Par Florian Strzelecki - 13:05 - 04.08.2011

Tags : Bonjour, Divers, 4 Août

C'est fou tout ce qui a pu se passer le 4 Août. Entre autre, l'abolition du système féodal en France, lors de la Nuit du 4 Août 1789.

Ou aussi, la naissance de Barack Obama en 1961, et celle de Louis Armstrong en 1901.

Le manoir de Rennes

Par Florian Strzelecki - 00:06 - 17.07.2011

Tags : Photo, Noir et Blanc, Présent, Temps, Divers

Tous les jours ou presque je passe devant cette fenêtre pas plus large qu'une voiture, qui me permet de voir un vieux manoir de pierre en plein milieu d'immeubles récents. Attiré par cet architecture atypique, j'ai pris un soir mon courage et mon reflex pour aller le photographier.

Pour cela, j'ai utilisé mon Canon 500D, avec deux objectifs : un 50mm f/1,4 et un 20mm f/2,8. Ce sera tout pour la partie technique, je ne suis qu'un amateur en la matière, et je ne compte pas me perdre en palabres techniques approximatives et plus que probablement erronées (voire stupides).

Parlons plutôt de cet immeuble, de ce "manoir" comme je l'appelle. Il m'intriguait déjà avant de le photographier comme je l'ai fait, et il m'intrigue encore plus aujourd'hui. Pour autant, je ne cherche aucune réponse à mes questions : je préfère le laisser à l'état de mythe, de légende urbaine.

Manoir Rennes

Image : Manoir Rennes - Florian Strzelecki - Creative Common By-NC-SA

Jugement

Par Florian Strzelecki - 14:12 - 05.04.2011

Tags : Bonjour, Société, Ma vie, Pôle Emploi, Divers

L'essentiel de mon activité ces dernières semaines a consisté à passer des entretiens dans le but ultime de trouver un emploi. Cela même, oui : je suis au chômage, et je cherche du travail comme développeur web sur Rennes.

Je dois avouer que je n'imaginais pas, en laissant trainer mon CV nonchalamment sur un site comme RegionJob, avoir à répondre à autant de coups de fil, d'emails à des heures indues, et autres sollicitations impromptues dont m'abreuvent les recruteurs, les responsables RH, et autres responsables d'agences. C'est que, voyez-vous, pour fixer un rendez-vous, il faut un premier email de contact, puis un second pour confirmer un appel, qui lui donne suite à un autre email, pour fixer un premier rendez-vous, puis d'autres, et encore d'autres. Et de rendez-vous en rendez-vous, j'arrive au bout chez un client, qui peut, d'un simple mot, d'un simple geste, me juger sur toute ma hauteur, que, non, il n'a besoin de rien, merci au-revoir-je-ne-vous-raccompagne-pas-ça-ira.

Teletransportation Unit dentro de la cabina de teléfonos gratis

Image : Teletransportation Unit dentro de la cabina de teléfonos gratis - gaelx (http://www.flickr.com/photos/gaelx/) - Creative Common By-NC-SA

True Grit

Par Florian Strzelecki - 02:03 - 04.03.2011

Tags : J'aime, USA, Cinéma, Western, Divers

Je vais rarement au cinéma seul. La dernière fois, c'était pour Gran Torino, et ce film était tout bonnement sublime. J'ai récidivé avec True Grit, et j'ai exactement la même impression : le sentiment que ce film est sublime, qu'il s'agit d'un bijou que je n'aurais jamais pu apprécier autant qu'en le regardant seul dans une grande salle de cinéma.

True Grit est un western qui m'a fait pensé à un autre du même genre "L'assassinat de Jessy James par le lâche Robert Ford." par le traitement de l'image : ces horizons gris et uniforme, ce paysage semi désertique où seul l'herbe rase survit, au milieu des rochers et des serpents.

Mais True Grit est bien plus rythmé, et ne souffre pas des lenteurs que j'ai pu ressentir dans l'autre film. True Grit est rude, True Grit est brutal, True Grit est un de ces films qui m'a pris aux tripes et m'a fait plongé dans ses méandres.

Une histoire simple, une histoire banale : un homme en tue un autre, et sa fille veut se venger. Elle embauche un Marshall du genre qui fait le travail sans se soucier de savoir s'il peut utiliser légalement son arme ; il l'utilise, il tire, il tue. Il survit, point.

Cette adolescente de 14 ans ne manque pas de courage, mais elle manque de tact. Elle est franche, directe, honnête. C'est une débrouillarde, éduquée, et qui sait monter à cheval. Elle va l'emmerder, ce vieux marshall, et l'enrôler pour de bon dans cette chasse à l'homme.

Je pense que je vais avoir longtemps encore cette image en tête : une silhouette dans une robe noire s'éloignant sur la prairie balayée par le vent, vers un horizon lointain, gris, et uniforme.

True Grit.

True Grit Revolver

Image : True Grit Revolver - DR

Révolte de l'autre côté de la Méditerranée #jan25 #egypt

Par Florian Strzelecki - 18:32 - 28.01.2011

Tags : Web, Société, Twitter, Révolution, Égypte, Divers

Depuis le 25 Janvier, je regarde quotidiennement sur twitter et sur le net ce qui se passe en Égypte. Non pas que je puisse faire grand chose, mais me tenir informé me semble être la moindre des choses.

Sur twitter tout d'abords, où les tags #jan25, #egypt & #egypte sont employés pour relayer et tweeter à propos de ce qui se passe. Pourquoi #jan25 alors que nous sommes le 28 ? Car c'est ce jour là que twitter a été utilisé, encore une fois, pour relayer la révolte d'un peuple.

Et puis sur reflets.info, avec un premier "live" mardi dernier, et aujourd'hui avec un autre live. Ce que j'apprécie particulièrement, c'est que je peux vérifier les sources rapidement, je peux aller trouver par moi-même l'information. Twitter est vraiment formidable !

Dernier site sur lequel je passe pas mal de temps : Al Jazeera English: Live Stream. Je peux ainsi regarder les images, et écouter les commentaires en Anglais. Ce sont des journalistes, et entre les commentaires et explications des images, il y a quelques débat et discussion autour du phénomène.

Mais ce qui me surprend, c'est qu'en France, nos médias n'en parlent pas, ou alors très peu. Tout cela ressemble à un simple bruit de fond... alors que l'information est là ! Elle est prête, disponible, il n'y a plus qu'à faire des analyses, à la montrer, à la diffuser !

Je trouve ça tout bonnement dingue... dingue et insensé.

...

Et tandis que j'écoute un album de Lofofora, dans mon confortable appartement, je me dis que ces événements seront un jour dans nos livres d'Histoire. En tout cas, je l'espère.

Follower

Par Florian Strzelecki - 13:30 - 15.12.2010

Tags : Ma vie, Cynisme, Révolution, Combat, Divers

Il y a trop de choses qui ne me plaisent pas, mais contre lesquelles je ne sais pas lutter.

Je veux dire. Qu'est-ce que je suis censé faire dans tout ça, moi ? Je suis un citoyen comme les autres, isolé dans mon individualité, fondu dans la masse, petit mouton comme les autres. Et je ne prétends pas le contraire, ce serait pur orgueil.

Les grandes causes me passent globalement au-dessus de la tête. Quels exemples pourrais-je donner ? Tout et n'importe quoi. La faim dans le monde, la guerre dans les pays du tier-monde. Wikileaks, les retraites, la neige (...), la fracture sociale et le féminisme. Globalement, tout ce qui ne se passe pas directement chez moi ou dans mon entourage proche.

Je ne me leurre pas : même ce qui est en bas de chez moi, je ne vois pas comment m'y intéresser, et comment le changer. Je veux dire, de manière significative. Tout ce qui compte, c'est de faire avec ce qui me tombe sur le coin de la tête sans prévenir.

Je ne crois plus à mon droit de vote. Les choix qui me sont proposés ne m'intéressent pas. Ils ne savent pas m'intéresser, ou ils me dégoûtent. Je ne connais pas d'autres alternatives que l'abstention (ou le vote blanc, mais cela revient à peu près au même dans ce pays). Je n'ai pas envie de changer de pays en croyant que ça ira mieux, alors que ce n'est que différent.

Au quotidien j'ai mes petits combats. Réduire ma consommation d'eau, d'électricité. Éviter des gaspillages inutiles. Faire attention à un demi-million de petits détails insignifiants à l'échelle de l'humanité, et en oublier l'autre demi-million qui doivent globalement l'être tout autant - insignifiant.

Quelque part, j'ai envie de suivre quelqu'un. J'ai envie d'être quelqu'un qui va suivre et apporter sa présence au poids du nombre pour certain combat. Un simple maillon de la chaine. Et, franchement, je n'ai pas envie d'avoir mon quart d'heure de gloire. Je m'en cogne comme de mon premier jour.

Pour que les choses aillent mieux, je veux être l'une de ces personnes qui composent une société qui me plaise. Je ne veux pas dominer, je ne veux pas être une référence. Je ne veux pas être une star, un chef, un leader. Je sais faire quelques trucs, je veux avoir le temps de le faire, pour quelqu'un, pour quelque chose. De concret.

Je veux être un follower.

revolution

Image : revolution - Peiboliche (http://www.flickr.com/photos/peiboliche/) - Creative Common by-nc-sa

L'an zéro et statistique

Par Florian Strzelecki - 16:16 - 03.11.2010

Tags : Bonjour, Web, Statistiques, Divers

Le 3 novembre 2009, je publiais mon premier article sur ce blog - sur mon blog. Je suis le seul à avoir jamais posté des articles dessus, et mon lectorat très réduit se résume principalement à mes amis et mes proches. Une partie des visites viennent aussi de twitter, et, quelques unes, de Google.

Je n'ai pas spécialement envie d'être original dans ce billet, ayant bien d'autres occasions de l'être en ce moment, et vais donc me contenter de quelques statistiques, chiffres, et d'une ou deux impressions.

Ta clope pue

Par Florian Strzelecki - 19:52 - 21.09.2010

Tags : Hypocrisie, Société, Éducation, Cigarette, Divers

J'aime pas la clope, c'est un fait. Le tabac froid m'écœure (surtout sur les vêtements), l'haleine de phoque qui accompagne les dents jaunes me dégoûte un peu, et, globalement, la fumée irrite mes voies respiratoires.

Quelques tabacs trouvent grâce à mes yeux, par leurs flagrances et leurs saveurs. La plus part du temps, ce sont des tabacs à pipes, bien que leurs rencontres enfumées soient rares. Et puis j'ai testé un peu, quand même, pour me forger un avis.

Ma considération pour l'aspect médical est de ne pas souhaiter prendre de risques inutiles - et là s'arrête mon jugement personnel sur cet objet.

s p l i f f # o n e h u n d r e d f i f t y f i v e

Image : s p l i f f # o n e h u n d r e d f i f t y f i v e - qdoublep (http://www.flickr.com/photos/splifr/) - Creative Common By-Nc

La drogue de la plume et du clavier

Par Florian Strzelecki - 17:01 - 01.09.2010

Tags : J'aime, Ma vie, Jeu de rôle, Écrire, Divers

J'ai envie d'écrire. Vraiment.

En dehors du fait que ce soit une seconde nature pour moi, et qu'écrire me procure un plaisir immense, je ressens comme une addiction totale et compulsive à l'écriture.

C'est plus qu'un besoin, c'est une drogue, avec ses effets fantasmagoriques, et qui n'hésite pas un seul instant à me donner la sensation de manque quand je me laisse aller.

Quelque part, ce blog, c'est une façon de juguler ce besoin. J'écris peu, en comparaison d'autres blogs, mais ce n'est pas tant la quantité que la fréquence qui importe.

On the Road Manuscript, #1

Image : On the Road Manuscript, #1 - Thomas Hawk (http://www.flickr.com/photos/thomashawk/) - Creative Common By-Nc

Barack Obama

Par FLorian Strzelecki - 21:13 - 04.08.2010

Tags : Bonjour, J'aime, Société, USA, Barack Obama, Divers, 4 Août

Il est né le 4 Août 1961. Le saviez-vous ? (Source Wikipédia)

Barack Obama

Image : Barack Obama - http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Official_portrait_of_Barack_Obama.jpg - Creative Commons Attribution 3.0 License.

Le Présent

Par FLorian Strzelecki - 11:59 - 18.05.2010

Tags : Solitude, Présent, Temps, Divers

De temps en temps il me prend l'envie d'écrire compulsivement quelque chose.

Ce n'est rien de concret, rien de spécialement travaillé - c'est même plustôt brouillon - et je vous le livre sans artifice.

Le plus long fut de trouver la photo...

The Vancouver Block clock tower

Image : The Vancouver Block clock tower - jmv (http://www.flickr.com/photos/jmv/) - Creative Common By

Repos dominical

Par Florian Strzelecki - 01:43 - 26.04.2010

Tags : J'aime, Solitude, Société, Ice-tea, Divers

En ce dimanche soir, j'en viens à me laisser aller.

La fenêtre est ouverte, j'entends un chien aboyer au loin ; et une légère brise vient me rafraîchir alors que j'écris ces quelques lignes.

C'est le genre de moment que j'aime bien, entre sérénité et simplicité. Pas besoin d'en faire plus, pas besoin de réfléchir vraiment, ni de trouver de quoi s'occuper. Il suffit de laisser aller les choses.

Repos dominical

Image : Repos dominical - Florian Strzelecki - Creative Common by-nc