Blog // Exirel.me

Retrouvez tous les articles liés au tag doing things via le flux rss dédié à ce tag.

Faire des trucs

Par Florian Strzelecki - 20:27 - 10.04.2012

Tags : Web, Ma vie, Lecture, Citation, doing things

Aujourd'hui, j'ai envie de partager une certaine coïncidence entre mes réflexions personnelles, un lien ou deux, et quelques discussions avec des amis. Cette concomitance (au sens large de faits, incluant les idées, les réflexions, et les faits en eux-même) est tout à fait bienheureuse et positive, et je ne peux m'empêcher de la partager avec vous. Au passage, c'est un bout de réflexions et de "trucs", et je prétends n'avoir qu'un avis personnel, peut-être naïf, peut-être faux, incorrect, ou tout simplement ridicule. Non, je n'ai pas peur, j'ai seulement envie d'écrire un peu.

doing things

Cela commence - enfin non, je commence plutôt - par une affiche où se lisait ceci :

We have a 'strategic' plan. It's called doing things.

A quote from Herb Kelleher.

Je n'ai pas la moindre idée - dans mon ignorance - de la véracité de cette citation, ni de son exactitude, ni de son origine, n'ayant rien trouvé sur le sujet ou sur la personne de Herb Kelleher (mais je n'ai pas beaucoup cherché, je vous en laisse tout le soin).

Mais, il se trouve que cette phrase me plait, ce concept de simplement "faire des choses" et de se laisser guider par nos réalisations a quelque chose de particulièrement séduisant pour moi. Non, je ne sais pas bien dire pourquoi, là, comme ça.

getting things done

Et puis, il y a cette expression anglaise tout à fait charmante : "getting things done". Je dis "charmante", mais ce n'est pas toujours le cas : dans la bouche de certaines personnes avec qui je ne souhaite plus avoir à faire, c'est une façon stupide et écœurante d'instaurer une pression malhonnête sur une équipe de travail - j'ai d'ailleurs eu quelques soucis avec cette expression dans ce cadre là, ce qui m'amena souvent à la considérer avec circonspection.

Or donc aujourd'hui je la trouve "charmante", comme "il y a quelque chose à en retenir de bon". En quelque sorte, c'est un "rappel" constant des objectifs : il faut savoir "faire les choses". Non seulement les commencer, les continuer, mais aussi les finir : les "faire", dans leur ensemble, et pas seulement sur quelques points.

"prier pour une avancée"

Beaucoup plus récent, je lisais cet article par @LeReilly "1268 - Envy" qui faisait, d'une certaine façon, écho à mes réflexions personnelles du moment.

Il dit ceci :

Tu ne peux à la fois dépenser de l’énergie pour t'élever et en dépenser pour descendre les autres.

Et aussi ceci :

Parce que dans tous les domaines qui soient, je ne fais que prier pour une avancée. Tout autre schéma de pensée, de l’immobilisme jusqu’à la rétrogradation, me foutent la trouille.

Ce qu'il y a d'amusant, c'est qu'aujourd'hui même je discutais avec un ami et ancien collègue (comme quoi, je me fais des amis dans le monde du travail, pour de vrai) à propos de nos projets, des choses qui avancent, de ces choses dans le monde du travail qui nous dégoutent et nous déplaisent... et j'ai trouvé qu'il y avait un lien entre notre discussion et l'idée de cet article.

Je le livre donc à votre réflexion, puisqu'il alimente la mienne.

Et moi donc ?

Bref, j'en arrive à la fin de ce petit billet, de cette note entre l'humeur, la réflexion, et le partage. Je retire de toutes mes expériences, de mes rencontres, cette même impression : mon temps est précieux, mon énergie aussi, il faut que je les dépense bien ou correctement - même si j'ai du mal à définir ce qui est "bien" et/ou "correct" (ce qui donne lieux à de passionnante discussion entre moi-même, volant parfois mes heures de repos durement acquises la journée).

Je réfléchis sur le sujet, parfois digressant, parfois oubliant, parfois animé d'une passion dévorante que mes amis connaissent bien (mes amis venant souvent de mes passions, le contraire serait pour le moins surprenant).

Mais il me faut aussi agir quand je le peux, quand j'estime cela nécessaire, ou simplement, quand "je le dois". Dernier sujet en date : écrire des tutoriels autour de l'utilisation du framework python Django. C'est un sujet comme un autre dans la longue liste des choses à faire.

Ladite longue liste ayant, au passage, déjà maigrie plusieurs fois sous la coupe franche de mes conclusions : "aujourd'hui, je fais un truc, je le termine, et ce sera bien".

Sur ce, je vous laisse à vos propres réflexions et idées, et si vous avez quelque chose à partager sur le sujet, mon @ mail est toujours disponible. À vos idées.