Blog // Exirel.me

Retrouvez tous les articles liés au tag Facebook via le flux rss dédié à ce tag.

À mes "amis" sur Facebook

Par Florian Strzelecki - 20:00 - 12.04.2012

Tags : Web, Société, Ma vie, Facebook, Divers

Or donc il advint que j'ai un compte sur Facebook. Il m'est arrivé de beaucoup l'utiliser, de trop l'utiliser, de ne rien en faire, je l'ai même clôturé à une période, avant d'y revenir, et de travailler avec son API pour différents projets (notamment du "social-gaming"). Bref, je commence à avoir une certaine expérience de Facebook, et m'intéressant depuis longtemps aux sensibles sujets sur la protection de la vie privée et surtout des données personnelles, j'ai de quoi écrire un livre.

Pourtant, aussi étrange que cela puisse paraître, ce n'est pas tellement pour ces raisons là que j'ai décidé de supprimer mon compte Facebook : je gère très bien ma vie privée, ainsi que la diffusion de données personnelles me correspondant. Je sais prendre mes responsabilités, et mesurer les risques, et surtout en assumer les conséquences. Aussi, Facebook ne m'a pas vraiment posé de problèmes - de problèmes autres qu'idéologique, j'entends.

Aujourd'hui, un compte Facebook ne me sert à rien. Je n'en fais rien, je n'en obtiens rien d'utile, je ne l'utilise plus ou presque plus, et mes amis - ceux qui comptent et avec qui je souhaite rester en contact - sont déjà tous à porté de ma main grâce à l'email, IRC, le téléphone, et les rencontres physiques.

Je n'ai pas besoin de publier de photos de mes vacances sur Facebook, j'ai un service dédiée pour ça. Je n'ai pas besoin de lire l'actualité sur Facebook, j'ai une pléthore de services dédiés pour ça - sans parler même de la pertinence de l'actualité sur Facebook (vaste sujet, mais ce serait une dépense d'énergie bien vaine tellement la conclusion est évidente à mes yeux). Je n'ai pas non plus besoin d'occupation de mon temps libre, j'ai là encore une pléthore de services pour cela, ainsi que des activités tout à fait satisfaisantes par ailleurs. La géolocalisation, je la choisie lorsqu'elle m'arrange, et je la diffuse lorsque je le souhaite.

Non, aujourd'hui, si je quitte Facebook, c'est parce qu'il est inutile, et je n'ai donc plus aucune raison d'y rester. Si vous souhaitez connaître toutes les raisons possibles et imaginables pour ne pas y rester, je vous en prie : faites des recherches, croisez les informations, vérifiez les données et les sources. Et faites vous une idée par vous-même.

Je suis las - vraiment - d'expliquer aux gens les problèmes de la gestion des données personnelles, dès qu'il s'agit de parler de Facebook. Moi, j'ai fait un choix, je ne vous demande pas d'être d'accord. Quant à tous ceux avec qui je vais perdre le contact : tant pis, tant mieux.

J'ai prévu de fermer mon compte la semaine prochaine. Je laisse à mes amis qui auront pris soin de noter l'information de réagir en conséquence. J'ai toute confiance en eux.